Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

LA CREI « BLANCHIT » KARIM WADE

Posté par: Abdoulaye taye| Mercredi 01 avril, 2015 10:04  | Consulté 2114 fois  |  7 Réactions  |   

L’origine du patrimoine et du train de vie de Karim Wade est démontrée et établie par la cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei). En effet, dans son arrêt du 23 mars 2015, il est écrit: … « Karim Wade, ayant exercé les fonctions de conseiller spécial du Président de la République du Sénégal, de président de l’ANOCI et de ministre d’Etat, a constitué des sociétés dans les secteurs les plus stratégiques, les plus névralgiques et les plus rentables de l’économie du Sénégal pour, à travers des sociétés offshores bénéficiaires économiques ou détentrices des actions des sociétés précitées, accroitre illicitement son patrimoine et celui de ses complices ; ….les ressources tirées de ces sociétés ayant permis à Karim Wade d’être en possession d’un patrimoine sans rapport avec ses revenus légaux, il y a lieu de le déclarer atteint et convaincu du délit d’enrichissement illicite qui lui est reproché ».

Et plus loin : « …. en vertu des dispositions de l’article 163 bis du code pénal, le délit d’enrichissement illicite est constitué lorsque, sur simple mise en demeure, le titulaire d’une fonction gouvernementale ou agent civil de l’Etat se trouve dans l’impossibilité de justifier de l’origine licite des ressources qui lui permettent d’être en possession d’un patrimoine ou de mener un train de vie sans rapport avec ses revenus légaux ».

La Crei vient ainsi de démontrer clairement l’origine du patrimoine de Karim qui n’est pas formé de détournement d’argent public qui constitue la base et la justification de la demande sociale des citoyens sénégalais.

Au demeurant, ces sociétés incriminées continuent d’exister et fonctionnent le plus légalement du monde. Elles n’ont causé aucun préjudice à L’Etat du Sénégal tant qu’elles étaient en règle avec le fisc. Elles n’ont causé de préjudice qu’aux sociétés concurrentes dans les secteurs concernés. En vérité, ce sont ces sociétés concurrentes qui devraient se constituer en partie civile dans ce procès. Nous ne comprenons pas comment l’Etat, dont les deniers ont été épargnés s’est vu oblige de se constituer en partie civile en prenant en charge les lourds frais qu’occasionne ce procès. Cependant, il est judicieux de noter que : soit les sociétés « de Karim » profitent de ces marchés juteux et rentables, soit d’autres entreprises privées nationales ou étrangères en bénéficient, mais en aucun cas pas l’Etat qui n’est intéressé dans ce cas d’espèce que par les impôts et les taxes sur ces sociétés. Les ressources tirées de ces sociétés ne pourraient en aucun cas emprunter les chemins du trésor. Dans ces circonstances peut-on qualifier ce délit de délit d’enrichissement illicite qui dans l’imaginaire et l’entendement populaire se confond à un détournement de deniers publics? Alors, la Crei n’a-t-elle pas blanchi Karim ?

Les sociétés dont on impute la propriété à Karim Wade sont légalement constituées, leur existence certifiée par des actes notariés et fonctionnent dans les règles de l’art en dépit de l’usage prouve ou non du pouvoir d’influence du ministre d’Etat Karim Wade. La constitution de ce délit serait plus facilement établie et acceptée si les dites sociétés n’appartenaient pas à Karim Wade comme l’attestent d’ailleurs les actes notariés. Il suffisait à la Crei de se conformer et de se limiter aux actes notariés qui mettent légalement en cause l’appartenance des sociétés considérées à Karim pour le déclarer atteint du délit d’enrichissement illicite. Il serait ainsi impossible à ce dernier de justifier l’origine licite de son patrimoine et de son train de vie. On peut ainsi soupçonner un détournement de deniers publics et répondre à la demande sociale des sénégalais qui consiste à la reddition des comptes et à la récupération de l’argent public détourné. En revanche, en démontrant que les sociétés considérées appartiennent à Karim, la Crei explique par elle-même l’origine du patrimoine et du train de vie de Karim et par conséquent prouve qu’il n’y a aucun détournement de deniers publics dans ce cas d’espèce.

Qu’est-ce qui est illicite dans l’origine du patrimoine de Karim ? En tant que ministre n’avait-il pas le droit de créer une société, de faire des faveurs à des prête-noms, d’être bénéficiaire économique

d’entreprises privées? De toutes les façons, des personnes bénéficiaires économiques d’entreprises privées occupent de fortes positions au cœur de l’Etat. La différence est que leurs sociétés existaient déjà. On a parlé de conflit d’intérêt, mais en vain. La pratique du prête-nom constitue-t-elle un délit ? Dans ce cas, pourquoi les prête-noms qui ont avoué leur complicité respirent-ils l’air de la liberté ?

Paradoxalement, Karim pourrait, sur la base de ce verdict rendu par la Crei, justifier l’origine de son patrimoine et partant changer la nature de l’accusation. Ne devrait-on pas parler dans cette situation de délit de prête-nom ou de trafic d’influence ou d’incompatibilité de fonction de ministre et de qualité d’entrepreneur ?

En résumé, la demande sociale des sénégalais consiste à la reddition des comptes et à la récupération de l’argent public détourné. Il n y a aucun détournement de deniers publics dans ce cas d’espèce. Il est important de lever la confusion. Karim avait-il le droit de créer des sociétés gérées par des prête-noms en tant que ministre et d’user de son pouvoir d’influence ? C’est la véritable question qui vaille d’être posée et qui mérite une réponse correcte de la justice, soit une peine équitable proportionnelle au délit.

 

 

Dr Abdoulaye Taye

Enseignant à l’Université Alioune Diop de Bambey

 L'auteur  abdoulaye taye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés: Karim, Crei, Politique
Commentaires: (7)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
RIMB1AKH En Avril, 2015 (15:06 PM) 0 FansN°:1
Au moins dans ce pays il existe des intellectuels honnêtes. C'est simple limpide et clair et n'importe qui peut comprendre. Maintenant attendons LE VERDICT DE DIEU
Anonymedeug En Avril, 2015 (23:08 PM) 0 FansN°:2
prof, tout le monde sait Que la crei sert à attraper les leaders du pdS, maky se balise un chemin,d'autres se vengent de wades et cies,certains veulent assouvir leur haine; mais ils sont aveuglés par le pouvoir d'aucun par la haine.demain sera un autre jour!!!!!
Anonyme En Avril, 2015 (23:33 PM)0 FansN°: 2360874
Merci pour ces témoignages si Karim n'avait rien fait il ne serais pas condamner. on sent nettement que vous êtes xadiste
Pas vrai  En Avril, 2015 (23:31 PM) 0 FansN°:3
on sent nettement que vous êtes wadiste
Anonyme En Avril, 2015 (15:59 PM) 0 FansN°:4
merci pour votre analyse claire et limpide
Anonyme En Avril, 2015 (17:08 PM) 0 FansN°:5
tres claire et nette donc on sait que cest la dolecratie il est temps que le pds sache que tant quil naura pas une vrai revolution sil le faut donner sa vie ca va continuer parceque ces gens la sont violents lexemple de 2011 est la :dans une societe injuste la juste place des justes cest la prison donc arretons de pleurnicher et allonsy au front com a la guerre
Soigneur de Fous En Mars, 2016 (12:28 PM) 0 FansN°:6
A force de vouloir jouer à l'avocat du diable, vous finirez par en être un. Soit vous êtes un intellectuel, soit vous êtes simplement un pur laudateur. Avez une seule fois assisté à une des audiences de la CREI pour l'affaire Etat du Sénégal contre Karim WADE ? Je suis sûr à 99,99 % que votre réponse est non. Cher ami Votre ami a été attrait devant la CREI pour enrichissement illicite. Il a monté des sociétés avec des hommes de paille et le stratagème a été découvert. Le seul exemple que je me permets de vous donner est la société AB Autobus sur le tarmac de l'aéroport avec comme actionnaires 2 braves femmes qui travaillent comme domestiques chez Bibo BOURGI (Mme Véronique MANGA domestique de Mme BOURGI mère), et chez Mamadou POUYE ami d'enfance de ton Karim national(Mme Rokhaya BABOU domestique). Ces bonnes avec des salaires < à 75.000 francs sont présentées sur les actes constitutifs de ladite société comme les seules actionnaires, actes dressés par la notaire Me Patricia Lake DIOP épouse de M. Abdou Aziz DIOP et cousin direct de ton Karim national.
Bien sûr il te sera loisible de rejeter tout cela mais la réalité est là.

Ajouter un commentaire

 
 
abdoulaye taye
Blog crée le 22/03/2013 Visité 107619 fois 78 Articles 1205 Commentaires 4 Abonnés

Posts recents
LA JEUNESSE VICTIME DES ADULTES
LA JEUNESSE VICTIME DES ADULTES
Insécurité alimentaire : le projet Rbg-Amo1, une alternative
FAUT-IL INTERDIRE LES COALITIONS POLITIQUES ?
REFERENDUM 2016 : LA DEFAITE DE L’ETHIQUE FACE AU POLITIQUE
Commentaires recents
Les plus populaires
NOUS SOMMES UN MILLIARD SUR SEPT QUI CROIENT AU PROPHETE MOHAMET
FAUT-IL INTERDIRE LES COALITIONS POLITIQUES ?
POUR UNE BOURSE UNIVERSELLE DE 100.000 FCFA A TOUS LES ETUDIANTS
TOUBA RAPPELLE A LA LOI LA REALITE SOCIOCULTURELLE
LA CREI « BLANCHIT » KARIM WADE