Mali : manifestation contre le référendum constitutionnel du 9 juillet

  • Source: : Apanews | Le 08 juin, 2017 à 15:06:19 | Lu 3172 fois | 1 Commentaires
content_image

Mali : manifestation contre le référendum constitutionnel du 9 juillet

Une manifestation contre le référendum constitutionnel du 9 juillet s’est tenue ce jeudi matin à Bamako, à l’appel du collectif ‘’trop, c’est trop’’, a constaté APA.

Les manifestants qui voulaient se rendre  au monument de l’indépendance, ont été contraints de transformer la marche en sit-in au niveau de la bourse du travail. De nombreux policiers munis d’équipements antiémeutes ont pris d’assaut la bourse du travail, au motif que ‘’la marche n’est pas autorisée à cause de l’état d’urgence’’.

Malick Konaté le porte-parole de ‘’trop, c’est trop’’, a déclaré : ‘’ils veulent nous empêcher de dire non à cette  révision constitutionnelle et au référendum du 9 juillet. On n’est pas d’accord. On n’a pas besoin de révision de la constitution maintenant. On a besoin de pacifier le Nord. On dit non à la révision de notre constitution, trop c’est trop. On n’a pas besoin de sénat au Mali’’

Les manifestants ont scandé des slogans comme ‘’touche pas à ma constitution’’, le ‘’peuple est souverain’’, ‘’au Mali ça ne va pas’’.

La manifestation qui a failli tourner en un affrontement entre policiers et manifestants s’est finalement terminée sans problème majeur.

Le collège électoral convoqué mercredi pour le référendum constitutionnel du 9 juillet Si le projet de loi est adopté, le Mali passera à un parlement bicaméral. Le sénat sera institué en tant que chambre haute du parlement aux côtés de l’assemblée nationale.

Elle est motivée par la volonté de ‘’corriger les insuffisances et les lacunes révélées par la pratique institutionnelle et mettre en œuvre certains engagements de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali issu du processus d’Alger’’, d’après le gouvernement.

Elle prend également en compte ‘’les directives de l’Union économique et monétaire Ouest africaine sur les finances publiques, à travers notamment la création de la Cour des Comptes’’, toujours d’après le communiqué du conseil des ministres du Mali.


Auteur: Apanews - Apanews






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (1)


Anonyme En Juin, 2017 (16:28 PM) 0 FansN°: 1
Pauvres maliens ! Dirigés aussi par un légionnaire, ils vivent le même calvaire que les sénégalais. Il y a une spoliation total du Mali par l'armée française, et il y a une couverture médiatique insultante qui parle d'aide française et de démocratie.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com